Romance de Jaromil Jires

Un jeune plombier, Gaston, rencontre une jeune gitane dans la rue. Attiré par celle-ci, il l’invite chez lui. PROGRAMME TCHEQUE 2 Konkurs, 2 moyens métrages de Milos Forman 1963 82mn Projection Mardi 30 novembre 16h30 Salle Armand Lunel Cité du Livre Ce film est composé de deux pièces maîtresses de l’uvre cinématographique des débuts de Milos Forman. Tourné l’origine comme un court documentaire il s’agit d’un film tourné dans le théâtre Semafor de Prague lors d’un concours de chanteurs Konkurs fut augmenté, pour des raisons de distribution, d’un second film court (Kdybyty muzikynebely S’il n’y avait pas ces guinguettes) projeté en premier. Ce second film fut tourné au cours de la préparation du film suivant de Forman (Cerny Petr L’As de pique).

On sent déjà dans ces deux premières réalisations un avant goût de l’uvre future du cinéaste. Deux fanfares se préparent au concours de la meilleure fanfare. Vláda et Vasek font chacun partie d’une fanfare. Tous deux manquent souvent les répétitions et sont exclus de leur formation respective. Le lendemain, chacun retrouve une place dans la fanfare adverse. Milo FORMAN Né Cáslav en 1932, Milos Forman a étudié le scénario la FAMU (Université de Cinéma de Prague) de 1951 1956. Alors qu’il est encore étudiant, Forman est engagé sur plusieurs réalisations en tant que scénariste ou assistant réalisateur. Dès 1957 il devient l’assistant du réalisateur Alfréd Radok qui est aussi un des hommes de théâtre les plus important du moment, et de Pavel Blumenfeld. Au théâtre Laterna Magica de Prague il participe la production de spectacles combinant la danse, le son stéréo et le cinéma.

Konkurs (1963) marque ses débuts de réalisateurs. C’est avec L’As de pique (1963), Les Amours d’une blonde (1965) et enfin Au feu les pompiers (1967) qu’il obtient la consécration. Ce sera également son dernier film en Tchécoslovaquie. En 1968 il est Paris lorsque les chars soviétiques mettent fin au Printemps de Prague. Il y reste jusqu’en 1969 puis part pour les Etats-Unis avec d’autres cinéastes tchèques (Kadar, Passer). PROGRAMME TCHEQUE 3 Carte blanche la FAMU Projection Vendredi 3 décembre 18h30 Salle Armand Lunel Cité du Livre Podobizna de Lucie Simková (Rép. Tchèque 2002 8 mn animation couleur 35 mm)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *