Le Festival

« En décembre 1982, quelques étudiants de la section « Etudes et Animations Cinématographiques » de la faculté de Lettres d’Aix-en-Provence et les membres de l’atelier cinématographique Super 8 de la Maison de Jeunes Jacques Prévert organisent une rencontre destinée à projeter en public les films courts réalisés dans le cadre de leurs travaux pratiques.

Ils profitent de l’organisation des journées Associatives de la Ville d’Aix au Palais du Congrès de l’époque pour insérer un programme de deux heures de projection de film Super 8 et 16 mm avec déjà, un jury composé d’universitaires et des rares techniciens locaux.

L’engouement suscité par cette soirée va très vite entraîner la création d’une Association qui va développer l’idée d’une manifestation annuelle, de rencontres régulières entre étudiants et stagiaires d’ateliers de MJC et d’une action de formation vers les tous petits et les lycéens.

Patrick Dorflein, Roger Narbonne, Marie Berthélius, Sylvie Ferry , pour les étudiants, Gérard Darbois et Jo Caccici, pour les MJC, vont mettre en place les grandes lignes des Rencontres Aixoises de Cinéma qui dès sa deuxième édition des « Rencontres » deviendra la manifestation « phare » des Journées Associatives de 1983.

La suite représente 19 ans d’apprentissage, de recherches, de questionnements, de reconnaissance locale, régionale, nationale et désormais définitivement internationale avec un mot d’ordre qui n’a jamais quitté l’esprit des organisateurs : privilégier l’esprit de recherche en matière de cinématographie – mieux vaut un brouillon révélateur qu’une copie propre mais vide de sens.

Une fois de plus, nous rappelons les maximes de François Truffaut et de Lars Von Trier : « Un bon film doit me parler de la vie et de la cinématographie (de ses moyens d’expression sans pour autant les afficher de manière ostentatoire) » pour l’un et pour l’autre « un film c’est comme un caillou dans une chaussure ! » (No comment !).

A découvrir et partager avec un public fidèle et intelligent – depuis 21 ans
Longue vie au Festival Tous Courts et bienvenue à la nouvelle équipe. »

Patrick Dorflein

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *